Sexualité et jeu de rôle

Même s’il ne s’agit pas d’une fin en soit, un jour ou l’autre, vous serez confrontez à une scène de sexe. Que cela soit entre PJ ou entre PJ/PNJ, vous allez devoir réagir de façon appropriée et trouver les bons mots. Je n’ai personnellement aucun problème à jouer ce type de scène. Cependant et avant toute chose, il faut garder à l’esprit qui on a en face de soi. J’entends par là qu’il faut, comme toujours, s’adapter à son public. Si vous avez en face de vous un adulte mature que vous connaissez bien, vous pourrez aisément décrire la scène, avec plus ou moins de détails, sans risquer de le faire rougir. Par contre, si vous avez affaire à quelqu’un de plus jeune ou que vous ne connaissez pas, je vous conseille de ne pas vous étendre sur le sujet. Le but d’un tel épisode ludique n’est en aucun cas d’exciter les joueurs, de les choquer ou encore de se payer une bonne tranche de rires graveleux.

Sans entrer dans une quelconque polémique, ce n’est pas une obligation qu’une scène de sexe apporte quelque chose à la narration. Les jeux de rôle simulent des univers, certes fictifs, mais proches de notre réalité sociale. Du moins, en ce qui concerne Subabysse. Tout cela pour dire qu’une scène de sexe peut prendre ou non une place scénaristique dans votre histoire. Même si au final, joindre l’utile à l’agréable reste une bonne chose car cela peut permettre de faire avancer l’histoire, d’obtenir des informations sur l’oreiller, de révéler le profil d’un personnage, dénouer une situation sociale…

L’orientation sexuelle

D’habitude, et même si elle n’apparaît pas sur la fiche, un joueur détermine les préférences sexuelles de son personnage assez tôt. Ces dernières peuvent bien entendu évoluées avec le temps, l’âge, la maturité et les nombreuses opportunités de la vie. Un Défaut : Minorité (préférence sexuelle, autrement dit, gay ou bisexuel) peu déjà donner le ton sur la ou les préférences à venir.

De même, le personnage a la liberté de s’attribuer au moins trois traits susceptibles de le rendre sexy aux yeux des autres. Vous pouvez notez ces différents traits sur la fiche de personnage  Après, lors d’une étape de séduction, si le personnage actif (celui qui tente de séduire) possède au moins trois traits sexy recherchés par le personnage passif (celui que le personnage tente de séduire), vous pouvez accorder un bonus au du jet de Séduction ou renforcer l’effet recherché.

Illustration : [Lien]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *