Et bis repetita…

Lorsque j’ai commencé le jeu de rôle, vers l’âge d’onze ans, et même bien plus tard, il ne m’est jamais venu à l’esprit de faire jouer un scénario, une aventure, voire une campagne, deux fois aux mêmes personnes. Ce concept me paraissait incroyable, impossible, sans intérêt. Connaissant l’intrigue, les rebonds scénaristiques et les pièges d’une histoire déjà jouée, comment penser,[…]

Read more

Les scénarii de situation/contexte

Il est de convention dans notre pratique des jeux de rôle de distinguer trois types de scénarii : – Les aventures de type “pop-corn” : de 20 minutes à une heure environ, il s’agit de courtes mises en scène “sans lendemain” visant essentiellement un aspect ludique (humour, défouloir, action). Certains jeux, comme Toon, basé sur des épisodes de cartoon (dans[…]

Read more

Sexualité et jeu de rôle

Même s’il ne s’agit pas d’une fin en soit, un jour ou l’autre, vous serez confrontez à une scène de sexe. Que cela soit entre PJ ou entre PJ/PNJ, vous allez devoir réagir de façon appropriée et trouver les bons mots. Je n’ai personnellement aucun problème à jouer ce type de scène. Cependant et avant toute chose, il faut garder[…]

Read more

Kill or not to kill ?

Telle est la question. Vaste débat : faut-il ou non tuer des personnages durant vos parties ? Beaucoup de MJ reconnaissent de ne jamais tuer de personnages. C’est un choix que je respecte. Cependant, en ce qui me concerne, même si les scénarii de Subabysse ne sont pas forcément tous mortels, de temps en temps et histoire de rappeler à[…]

Read more

L’écriture de scénarii

Sans nul doute la tâche la plus difficile pour un meneur de jeu. Comment écrire un scénario original et sympa que vos joueurs vont aimer ? Question intéressante, mais dont la réponse demande une certaine expérience. Tout d’abord, il faut écrire ses scénarii, noter la moindre idée sur un petit carnet qui vous suit en permanence, recopier vos bouillons ou[…]

Read more

Fréquence de jeu

“Trop de jeu tue le jeu !” Il faut comprendre par cette expression que jouer au même jeu trop souvent ou de façon trop rapproché tend à le rendre moins attrayant pour les joueurs. C’est un constat : la fréquence joue sur le plaisir ressentie. Non pas que les joueurs jouent plus mal ou que le MJ fasse plus d’erreurs,[…]

Read more

De l’importance du meneur

Je vais parler, de ce que beaucoup vont juger comme évidence, de l’importance du meneur de jeu autour d’une table de jeu de rôle. Souvent les joueurs ont tendance à oublier que c’est lui l’élément décideur et pas eux. Alors certes, il n’y aurai pas de table sans joueurs me direz-vous, et vous auriez raison. Cependant c’est au MJ d’organiser[…]

Read more

La politique du oui

” On nous encourage tout le temps à utiliser cette réponse, que ce soit dans les textes d’introduction au jeu de rôle, en convention ou dans nos parties. Ils sont censés être la base du jeu, le moteur de l’impro, la meilleure façon de créer de bons dialogues et de bonnes histoires dans nos parties. ”          Brie Beau Sheldon Concept[…]

Read more

Le nombre d’or

Difficile d’arrêter un nombre de joueurs idéal autour d’une table de jeu. Ce nombre dépend de beaucoup de facteurs :  – Maîtrise du jeu/univers : il va de soi que plus le MJ connaît le jeu, plus il pourra se concentrer sur les demandes de ses joueurs. Il n’y a rien de plus pénible que le voir son meneur chercher[…]

Read more