Kill or not to kill ?

Telle est la question. Vaste débat : faut-il ou non tuer des personnages durant vos parties ? Beaucoup de MJ reconnaissent de ne jamais tuer de personnages. C’est un choix que je respecte. Cependant, en ce qui me concerne, même si les scénarii de Subabysse ne sont pas forcément tous mortels, de temps en temps et histoire de rappeler à mes joueurs que la mort fait partie intégrante de la vie, je flingue un personnage.

Alors j’entends déjà certains d’entre vous monter au créneau en criant « Quel enfoiré ce MJ de Subabysse ». Mettons-nous bien d’accord, je ne tue que sur de grossières erreurs de jeu et en général, je préviens  subtilement le joueur qu’il prend un risque potentiellement mortel. Si après cela, il persiste et signe, j’applique les règles et advienne que pourra.

Après, il y a certains cas qui peuvent moduler ce choix assumé, mais certes, tranché ! Sans mauvais jeu de mot. Le rôle central d’un personnage dans votre chronique peut se révéler être un frein au fait qu’ils doivent mourir. Faut-il pour autant le sauver quoi qu’il advienne ? Choix délicat, qui doit se décider sur le moment, au cas par cas. Difficile d’en tirer une règle. Est-ce que le personnage peut être sauver sans que cela soit trop alambiqué ? Peut-on le remplacer par un autre ?…

Dernier point : l’attachement du joueur à son personnage. Il s’agit là d’une constante à ne pas prendre à la légère. Si pour certains, le décès de leur personnage ne leur fait ni chaud ni froid, ce n’est pas le cas pour d’autres qui, au fil des années de jeu, ont tissé un lien affectif avec. Intellectualiser l’idée de ne plus vivre et palpiter durant les aventures de son pirate préféré peut se révéler compliqué pour beaucoup de joueurs. Le cas s’est produit quelques fois et un de mes joueurs n’est même jamais revenu à ma table. Certains diront que ce n’était pas une grosse perte au vu de sa réaction et ils auraient sans doute raison. En fait, lorsque je suis confronté à cette situation, soit je mutile le personnage à la place de le tuer, soit je le retire de la partie pendant quelques semaines de temps réel. Le joueur peut alors continuer à jouer mais avec un autre personnage, voire un PNJ “suiveur”, pendant cette période.      

Illustration : Comment savoir si votre récit exige la mort d’un personnage ? [Lien]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *